LA CULTURE


Le théier appartient à la famille des Camélias et au genre Camélia Sinensis. C'est un arbre à feuilles persistantes pouvant atteindre 15 mètres de hauteur à l'état sauvage, mais, pour des raisons pratiques, il est coupé en plantation à environ 1,20 mètres du sol. Cela fait une "table de cueillette" qui facilite la récolte. Il n'existe pas différents théiers produisant du thé noir ou vert, tout cela dépend de la préparation (voir Types de thés et Grades)

Cet arbuste pousse dans les régions tropicales ou sub-tropicales. La culture du théier est délicate car l'arbuste exige de la chaleur, de l'humidité et si possible un ruissellement des eaux de pluie. C'est pourquoi on le retrouve dans les régions escarpées de l'Asie. Les théiers sont cultivés en jardins, qui donnent souvent, pour certains crus, leur nom au thé.

Au bout de la cinquième année, la cueillette peut commencer. Cette première cueillette, qui est en fait une légère taille répétée des jeunes pousses, se fait en cycles de 7 à 15 jours (en fonction du climat, de la croissance...). Le théier étant un arbre à feuilles persistantes, la cueillette se fait tout au long de l'année, hormis dans les plantations d'altitude où elle n'a lieu que de février à novembre.

A l'extrémité de chaque tige se forme un petit bourgeon qui devient rapidement une jeune pousse. Cette feuille terminale, encore enroulée sur elle-même, forme ce que l'on appel le bourgeon. A la suite du bourgeon se trouvent des feuilles sur le long de la tige. La qualité de la cueillette est déterminée par le nombre de feuille que l'on cueille à la suite du bourgeon. Plus il y en aura, moins la cueillette sera fine.

Il existe trois types de cueillettes du thé:

*La cueillette Impériale: Bourgeon + la feuille qui le suit immédiatement.
*La cueillette Fine: Bourgeon + Les deux feuilles qui suivent. C'est une cueillette d'excellente qualité.
*La cueillette Moyenne: Bourgeon + Les trois feuilles qui suivent. Elle donne des thés d'un peu moins bonne qualité que les autres mais permet au théier de mieux se développer.
 

Les feuilles ne sont jamais cueillies séparément, elles restent sur la tige qui relie le bourgeon et ces dernières.